publications
Toujours l’orage
Minuit Octobre 1997
91p. ; 18 x 12 cm, 9,1EUR

Disponible

Présentation

Nathan Goldring, jeune metteur en scène autrichien, vient proposer à Theo Steiner, figure mythique du théâtre viennois d’après guerre, de mettre un terme à vingt-cinq années de silence et d’exil, pour jouer Lear sur une scène berlinoise. Pourquoi la figure du vieux roi déchu ramène-t-elle l’ancien acteur plus d’un demi-siècle en arrière, au camp-ghetto de Terezin ? « En naissant, nous pleurons de paraître/sur ce grand théâtre des fous », dit Lear.

En lien avec cette publication

Enzo Cormann (fiche complète)