publications
Soleil cogne
Horripeaux, Collection Enlivrement Septembre 2011
ISBN 978-2-9535376-4-2
64p. ; 20 x 20 cm, 15EUR

Disponible

Présentation

Il n’est question ici ni de réchauffement climatique ni de malaise vagal. Soleil cogne est une surchauffe tympanique, une inflammation nerveuse, un bouillonnement épidermique. De la musique donc. Rock certainement, noise parfois, avec quelque chose de progressif peut-être. Du Katawumpus en tout cas. Un album plein d’éruptions et de sursauts, d’aubes, d’éclipses et de crépuscules. Un album qui irradie au point de se retrouver mis en livre. Une tension inhérente qui inspire à Cécile Coulon une nouvelle en forme de course-poursuite corrosive. Sept compositions ciselées à en perdre le Nord dont se sont emparés quatre illustrateurs : Amélie Girard, Axel Garrigues, Chokko Primero et Xavier, pour leur donner formes et couleurs. Voici le premier «enlivrement» des éditions Horripeaux. «À présent, le soleil, filtrant à travers les branches, déchirait ses multiples plaies qui crépitaient comme un steak sur le grill du Pizza Hut. Des cloques se formaient. Rondes. Pleines. Il tentait de ne pas y penser. Elles brûlaient. Des feux de camps allumés un peu partout sur son corps de non-athlète. À ce moment-là, il se disait qu’il n’aurait jamais dû arrêter le sport en quatrième.»

En lien avec cette publication

Cécile Coulon (fiche complète)