publications
Rois de la forêt : mythologie et rites d’une tribu de l’underground des années 1980
Hippocampe éditions Mars 2017
ISBN 979-10-96911-00-4
169p. ; 21 x 14 cm, 13,5EUR

Disponible

Présentation

Rois de la forêt « Cependant, vous pratiquiez déjà intensément la récupération, recyclant indéfiniment et sans vergogne vos propres inventions comme celles des icônes de votre panthéon intime et collectif. Ainsi, rien n’était vraiment perdu, car tout ce qui faisait sens était conservé quelque part, concrètement ou virtuellement, en notes, en images, en rêves, en matériaux, prêt à un usage immédiat dans le chantier du moment ou mobilisable pour celui de demain. » Mythologie et rites d’une tribu de l’underground des années 1980 Pendant une douzaine d’années, de 1978 à 1990, le collectif Frigo a déployé, dans une ancienne fromagerie du quartier de La Guillotière, une intense activité artistique (musique, radio libre, art vidéo, scénographie, graphisme, installation, performance…). Établis à Lyon, les artistes composant ce groupe de l’underground des années 1980, parmi lesquels figurent Gérard Bourgey, Gérard Couty et Alain Garlan, ont animé un laboratoire de formes, en marge de l’institution, avec comme principale ambition de transformer le monde. En 2013, l’INA décide de numériser les archives vidéo de Frigo, ce qui provoque la réactivation du collectif et l’organisation, l’année suivante, de plusieurs événements dans des lieux concernés par cette histoire, racontée et mise en scène au printemps 2017 au Musée d’art contemporain de Lyon. Alain Garlan a écrit Rois de la forêt durant cette période de résurgence : une chronique sans chronologie qui fait revivre, avec ironie et distanciation, les situations et les personnages de cette aventure singulière inscrite dans une époque bouillonnante et fertile. Rois de la forêt est une fiction qui puise dans l’intimité d’artistes au travail. On y croise Orlan, Dieter Appelt, ou Hermann Nitsch. On y découvre les actions du groupe au Centre Georges-Pompidou ou lors de l’inauguration de la Grande Halle de La Villette. On y vit les fermeture close et la programmation de Radio Bellevue. Mais pour financer ses activités, Frigo réalise aussi les affiches des spectacles de Patrice Chéreau au TNP, réinvente les studios de TF1 et filme les chorégraphies de Jean-Claude Gallotta et Dominique Bagouet…

En lien avec cette publication

Alain Garlan (fiche complète)