publications
Pour en finir avec l’affaire Seznec
éditions de la Différence Février 2015
ISBN 9782729121570
1 vol. (376 p.) ; ill. ; 23 cm, 22 €

Manquant

Résumé

Du nouveau dans l’affaire Seznec. Des révélations sur cette énigme judiciaire qui, depuis près de cent ans, accumule des milliers d’articles de presse, d’émissions, de films, de livres. En 1924, la cour d’assises de Quimper a condamné sans preuves formelles Guillaume Seznec au bagne à perpétuité pour le meurtre du conseiller général Pierre Quémeneur. Le cadavre de Quémeneur n’a jamais été retrouvé et Seznec n’a jamais avoué le crime. Considérée comme la plus importante affaire criminelle du XXe siècle, symbole de l’erreur judiciaire, l’affaire Seznec demeure sur de nombreux points un mystère. Aujourd’hui, pour la justice, le dossier est clos. L’ultime demande en révision a été rejetée. Pour Denis Langlois qui a été pendant quatorze ans, de 1976 à 1990, l’avocat de la famille Seznec, le premier défenseur à consulter l’ensemble du dossier, mais a été empêché d’aller jusqu’au bout de sa mission, le temps est venu de rompre le secret professionnel et de révéler tout ce qu’il sait : le secret de la famille Seznec, les témoignages troublants jusqu’ici écartés, les problèmes rencontrés par un avocat dans une affaire surmédiatisée. Aujourd’hui, il s’agit d’approcher au plus près de la vérité et de proposer une solution judiciaire équitable : l’annulation au bénéfice du doute de la condamnation de Seznec pour meurtre.

En lien avec cette publication

Denis Langlois (fiche complète)