publications
Paris en 2040
Parigramme Septembre 2012
ISBN 9782840967699
249 p. ; 21 x 14 cm, 15 €

Disponible

Résumé

Il existait maintenant deux Paris. Paris I, comme on l’appelait, celui des tours, des ministères et des sociétés anonymes… dont les profondeurs étaient capables de résister à l’atome le plus virulent comme à l’incendie, à l’eau, aux rats, aux termites, aux scorpions, aux bactéries et à la poussière dont on traquait le moindre grain. Le monde des affaires occupait ce qu’on nommait jadis La Défense, en bien plus grand ; le pouvoir politique siégeait à Saint-Denis, où furent les corps des rois. Et il y avait Paris II, Paris des jardins, des monuments, des musées, Paris de la Seine et des ponts, Paris de l’air de Paris. On avait décidé d’y diminuer très fort l’électricité publique : la nuit écologique avait habillé l’affaire. Du coup, la Ville lumière était devenue la Ville pénombre, la Ville abat-jour tamisé. Et ça lui allait bien au teint, ce maquillage léger d’ambre lunaire.

En lien avec cette publication

Arthur Bernard (fiche complète)