publications
On ne dit pas sayonara
Gallimard-Jeunesse Novembre 2023
ISBN 978-2-07-519725-0
217p. ; 21 x 15 cm, 13,5EUR

Disponible

Présentation

Interdiction d’entrer dans la chambre au piano. Interdiction de parler japonais. Interdiction de lire des mangas ou de regarder des animés. Et bien sûr, interdiction de parler de maman et de son pays d’origine… Depuis la mort de la mère d’Élise, son père a imposé des règles impitoyables à la maison. Il barricade sa tristesse. Heureusement, au collège il y a l’extravagante Stella, avec son visage qui passe par toutes les lettres de l’alphabet. Et quand mamie Sonoka débarque du Japon, c’est le début d’une révolution. Mais Élise osera-t-elle enfin poser la question interdite ? « J’avais finalement choisi Stella. Parce qu’elle avait l’air un peu bizarre et que je me sens à l’aise avec les gens bizarres. Parce qu’elle avait l’air gentille et que maman disait qu’il fallait s’entourer de gens gentils dans la vie, et parce qu’elle avait dessiné un poisson-clown sur la poche arrière de son sac à dos lors de notre premier cours avec Mme Dedenon et que j’y avais vu un signe. Stella avait été hyper contente que je lui propose de passer nos lundis après-midi ensemble. Elle non plus n’avait pas du tout d’amis, la pauvre ; mais contrairement à moi ça la faisait vachement souffrir je crois. Elle m’avait accueillie comme si j’étais un ange tombé du ciel. – Oh, mais oui, traînons ensemble ! Et vu que tu es japonaise, on n’a qu’à regarder des animés japonais sur mon ordinateur ! – Je suis pas japonaise, j’avais dit un peu blasée. – Ah. »

En lien avec cette publication

Antonio Carmona (fiche complète)