publications
L’organe du langage, c’est la main : dialogue avec Marion Chénetier-Alev
Argol éditions, Collection Les singuliers Octobre 2013
ISBN 978-2-915978-93-3
249p. ; 22 x 17 cm, 29,5EUR

Disponible

Présentation

Pendant une semaine, alternant descentes dans la «matière» et montées au Forchat, Marion Chénetier-Alev et Valère Novarina ont ouvert des chemins dans ce «Théâtre des paroles» qui s’édifie depuis plusieurs décennies : le public l’avait entendu dès 1985 par la bouche d’André Marcon en Avignon ; en 2007, la Cour d’honneur du Palais des papes accueillait L’Acte inconnu dans une mise en scène de l’auteur. Ce dialogue entre le dramaturge et une spécialiste de son théâtre constitue la première monographie documentée parue sur Valère Novarina. Théâtre dit, écrit, peint, ses différentes facettes sont rassemblées dans un ouvrage conçu pour ceux qui souhaitent découvrir cette oeuvre comme pour ceux qui en sont familiers. Il présente dessins et peintures de l’auteur, des photographies de ses spectacles et une anthologie de ses textes. On trouvera ici abordée dans ses dimensions biographique, poétique, théâtrale et picturale l’oeuvre du plus insurrectionnel des écrivains dramatiques contemporains.

En lien avec cette publication

Valère Novarina (fiche complète)