publications
L’invention du possible : pour une politique éducative de l’enfance : Vénissieux… hier et demain
la Passe du vent, Collection Politiques culturelles et territoires Avril 2011
ISBN 978-2-84562-187-9
122p. ; 21 x 20 cm, 12EUR

Disponible

Présentation

Commune emblématique de l’expansion démographique de la périphérie lyonnaise lors des «Trente Glorieuses», Vénissieux est, depuis la Libération, un laboratoire de l’action publique territoriale en faveur de l’enfance. En témoigne la création, dès 1966, d’un «Service municipal de l’enfance», porteur d’un projet éducatif global, accessible à tous, fondé – en référence à l’Éducation populaire – sur les valeurs de solidarité, de citoyenneté et de laïcité. Élaboré à l’initiative d’anciens animateurs professionnels de ce Service, le présent ouvrage, loin de toute posture nostalgique, a pour ambition d’affirmer l’entière pertinence, aujourd’hui, de ces valeurs. Des valeurs qui ont fondé l’élaboration et la conduite d’une politique menée depuis des décennies par les élus et les animateurs, en lien étroit avec les enseignants, les familles, les professionnels de la culture ou du sport, les mouvements d’Éducation populaire (notamment les Francas). L’Invention du possible a d’abord pour objet de conserver la trace de cette politique, couplée depuis plus de cinquante ans à un engagement résolu de ses protagonistes. Mais l’ouvrage entend aussi permettre que le travail de mémoire entrepris nourrisse la politique de demain ; au-delà de la présentation d’actions menées à Vénissieux pendant le dernier demi-siècle, il s’efforce de rendre compte aussi des mutations et des débats observés en France au cours de ces décennies. Une façon de souligner l’actualité du programme du Conseil national de la Résistance, quand il revendiquait «pour tous les enfants […] la possibilité effective de bénéficier de l’instruction et d’accéder à la culture la plus développée».

En lien avec cette publication

Thierry Renard (fiche complète)