publications
Libre livre
Editions Gallimard, Collection Blanche Avril 2012
ISBN 9782070137763
157 p. ; 21 x 14 cm, 18 €

Disponible

Résumé

Ce recueil de poèmes s’offre comme un vrai livre avec une construction en trois parties, qui mène crescendo du vers compté au poème en prose en passant par le vers libre. Si la première partie chante (et déchante) la chanson de l’homme arrivé au bout du chemin, la deuxième adopte une tonalité plutôt amère et grinçante pour évoquer ce début de XXIe siècle qui, de l’avis du poète, commence si mal. Dans la troisième partie, il adopte une prose rimbaldienne pour parler de la politique et du monde tels qu’ils vont et tels qu’on les découvre chaque matin en écoutant les informations, en ouvrant son journal. A chaque fois, Jean Pérol trouve le ton juste pour mesurer l’abîme que le temps a ouvert devant lui. Comment ne pas être touché par sa liberté d’esprit en même temps que par son pessimisme lucide

En lien avec cette publication

Jean Pérol (fiche complète)