publications
Les rôles invisibles
Le Cherche-Midi, Collection Points fixes/Poésie Avril 2002
ISBN 9782862749860
118 p. ; 21 x 14 cm, 13.7 €

Epuisé

Résumé

Avec ce dixième recueil, François Montmaneix approfondit une écriture et une réflexion poétiques commencées voilà une trentaine d’années avec L’Ocre de l’air (1970), Le Dé (1974), Le Livre des ruines (1980) et L’Autre Versant du feu (1990) qui lui valut le prix Louise-Labé. Dans Vivants, publié au cherche midi en 1997, il faisait déjà montre de cette capacité à écrire une poésie d’un beau lyrisme charnel, mêlant le quotidien à l’éternel, évoquant le goût d’une lueur rapide et l’odeur du silence . Sa poésie possède une densité, une charge émotionnelle très grandes, ce qui ne peut que combler les lecteurs en ces temps de poésie sèche, désincarnée, squelettique et sans émotion apparente. La forme poétique de Montmaneix est à la fois d’une grande liberté, et d’une extrême rigueur. Elle est aussi propice à la parole.