publications
Les Ours et le collier de la princesse : la vie d’une famille de montagnards au pays du Mont-Blanc dans les années 1920-1960
Ed. du Belvédère, Collection Récit-témoignage Avril 2014
ISBN 978-2-88419-298-9
173p. ; 24 x 16 cm, 19,5EUR

Disponible

Présentation

Une histoire extraordinaire nous conduit du XIXe au XXIe siècle, en suivant les pas d’une famille de montagnards du pays du Mont-Blanc. C’est la vie rude de l’alpage, au sommet de tout, sur les hauteurs de Megève, sans route, ni électricité, ni téléphone durant les trois mois d’été avec les troupeaux et les enfants en bas âge. Ces générations de paysans, heureux d’accomplir leur tâche, aimaient la terre et leur vie de liberté. La nature faisait vivre la famille. Dans les fermes, la fenaison, la moisson, la batteuse… rythmaient les saisons. L’hiver venant, les enfants en galoches foulaient la neige pour rejoindre l’école du village, en bandes joyeuses. Puis la guerre arriva, les conscrits furent enrôlés pour le service du travail obligatoire en Allemagne, le STO… alors les montagnards refusèrent de partir et devinrent réfractaires. Prisonniers, ils s’évadèrent. Les enfants des villes trouvèrent refuge et nourriture dans les fermes. Puis la vie reprit son cours et tout changea. De riches banquiers impulsèrent une dynamique touristique de haut standing au Mont d’Arbois. Les princesses et artistes se montraient sur les pistes. L’argent des riches villégiateurs apporta une manne nouvelle. Les rapports entre citadins fortunés et paysans vivant en partie en autarcie créèrent un choc de civilisation déclenchant un bouleversement de la vie locale. Le cheval de labour transporta les skieurs en traîneaux, le paysan devint moniteur de ski, le commerçant construisit un hôtel… Tout au long de ce récit, le lecteur pourra vivre avec intensité ces histoires qui ont marqué la vie des montagnards.

En lien avec cette publication

Michelle Tourneur (fiche complète)