publications
Les chefs-d’oeuvre
Archipoche, Collection La bibliothèque des classiques Octobre 2023
ISBN 979-10-392-0393-7
765p. ; 25 x 18 cm, 35EUR

Disponible

Présentation

Terreur sur la Terre : des météores venus de Mars se rapprochent de Londres. Attroupés autour d’un énorme objet cylindrique émergeant d’un cratère, les curieux sont pulvérisés par un puissant « rayon ardent » projeté par l’engin. À l’intérieur, des machines contrôlées par des êtres tentaculaires. Ces tripodes sèment la panique sur leu passage, tout à leur désir de conquête… Récit d’une invasion extraterrestre, La Guerre des mondes (1898) est l’un des premiers chefs-d’oeuvre de l’anticipation. Imprégné de darwinisme et de culture scientifique, H. G. Wells (1866-1946) ne se contente pas du probable : l’impossible est son domaine. En quelques années, de 1895 à 1901, il conçoit ses romans les plus fameux : La Machine à explorer le temps, qui présage l’extinction de l’humanité ; L’Homme invisible, l’aventure d’un savant dépassé par son invention ; L’Île du docteur Moreau, qui met en scène la révolte de monstres hybrides ; et Les Premiers hommes dans la Lune, qui décrit l’exploration de notre satellite, peuplé d’insectes évolués… La veine sociale de Wells est plus sensible dans Une histoire des temps à venir, dont XXIIe siècle mécanisé est le décor effrayant, et dans Miss Waters, où une sirène recueillie par une famille bourgeoise vient perturber ses habitudes ; tandis qu’Au temps de la comète rêve d’une humanité purgée de ses travers par la collision d’un astre gazeux. Moraliste et visionnaire, Wells a même anticipé l’apocalypse mondiale dans La Guerre dans les airs (1908)… « Nos façons de voir et le monde lui-même seraient tout autres si Wells n’avait pas existé », déclarait George Orwell. Fondatrices de la science-fiction et souvent adaptées au cinéma, ses oeuvres sont autant de classiques de la culture populaire.

En lien avec cette publication

Joseph Vebret (fiche complète)