publications
L’enfant du Rhône
Mon village Avril 1989
223p. ; 19 x 14 cm, 19,27EUR

Disponible

Présentation

L’enfant du Rhône C’est le deuxième roman que Suzanne de Arriba publie aux Editions Mon Village, puisque déjà elle a fait paraître au printemps 1989 un ouvrage qui a rencontré le plus franc succès : Terre sauvage. Ecrivain, Suzanne de Arriba l’est sans aucun doute, mais elle est aussi et surtout une conteuse qui connaît le poids et le sens des mots ; des mots qu’elle place là où il convient qu’ils soient dans la phrase née de sa plume afin de livrer au lecteur, au terme de son travail, une histoire qui nous émerveille, nous réjouit, nous émeut… Dans L’enfant du Rhône, Suzanne de Arriba nous attire dans son pays qu’elle connaît bien pour nous faire découvrir des êtres de chair et de sang, vivant pour la plupart sur une terre bien souvent ingrate, rebelle. Puis, intentionnellement, l’auteur nous fait pénétrer dans l’intimité de l’une de ces familles perdues sur les Hauts Plateaux : les Planchet. La mère, usée par le temps, trop avare au gré des siens, de son fils en particulier qui, à force d’être brimé, risque bien d’abandonner le clan pour rejoindre une gourgandine lui promettant monts et merveilles. Jules, le père, n’a plus rien à dire, sinon attendre sa pitance, immobilisé depuis la nuit des temps au fond d’une chaise roulante. Et puis il y a Yvonne, Yvonne encore, Yvonne surtout qui a épousé un des frères Marrion, habitant sur les bords du Rhône. Elle ne s’est jamais remise d’un veuvage prématuré. Elle aurait sûrement craqué à l’époque de son drame si Pascalou n’était pas venu au monde pour lui réchauffer le coeur. Pascalou, le portrait de son père défunt, un garçon attachant, l’enfant du Rhône, que vous découvrirez en même temps que tous les personnages de ce roman. Une réussite de Suzanne de Arriba.

En lien avec cette publication

Suzanne De Arriba (fiche complète)