publications
Le sang des gavassines
Ed. du Mot passant, Collection Le coquelicot Octobre 2018
ISBN 978-2-35792-070-5
308p. ; 21 x 15 cm, 19EUR

Disponible

Présentation

Le sang des gavassines La mère adoptive de Juliette l’avait accueillie treize ans auparavant comme un don du ciel. L’amour donné par Rosalie confine à l’excès quand Gabriel Bouchardier, fabricant de soieries absorbé par ses affaires, fait son possible pour ressembler à un père. L’enfant née par accident dans une famille misérable de tisseurs, puis abandonnée à la Charité par sa mère Jeanne, démunie de moyens et d’affection, aurait dû avoir un tout autre destin. Juliette grandit dans un milieu privilégié, à l’abri de la faim, où son caractère se polit comme un diamant et développe, du haut du balcon, sa curiosité sur l’activité fourmillante du quartier. Dans une ville secouée par des turbulences sociales inquiétantes, où le sang coule, son demi-frère Eugène, garçon vif et intelligent, apprend son existence dans des conditions où le hasard a sa part. Poussé par l’envie de la voir, il brave les dangers effrayants de la rue avec le même courage que son grand-père Joseph et son père Léon. Son héroïsme sera-t-il servi par la chance pour parvenir à ses fins ? Juliette sera-t-elle assez forte pour affronter l’irruption de son passé, d’une manière aussi tragique et dangereuse pour son avenir ? De Charles X à Louis Philippe, de la révolution des Trois Glorieuses à la révolte des Canuts de 1831 pour l’application de meilleurs Tarifs de façon, les deux familles de Juliette et leurs amis vont être soumis à de rudes épreuves qui, en bouleversant l’ordre des choses, les bouleverseront elles-mêmes. Un somptueux roman à la gloire des tisseurs en soie, une intrigue captivante, une écriture fluide et accrochante…

En lien avec cette publication

Olivier Rebaudet (fiche complète)