publications
Le moulin des tentations : une lecture de La tentation de saint Antoine, première moitié du XVIe siècle, copie d’après Jérôme Bosch, musée des Augustins, Hazebrouck
Invenit, Collection Ekphrasis Novembre 2010
ISBN 978-2-918698-09-8
33p. ; 21 x 14 cm, 9,2EUR

Disponible

Présentation

Poète, chroniqueur, collaborateur de la revue Europe, Michel Ménaché a publié en 2010 Archéologie de l’enfer – A……Z (La Passe du Vent). Face à la copie ancienne de La Tentation de saint Antoine par Jérôme Bosch conservée au musée des Augustins à Hazebrouck, Michel Ménaché se laisse happer par les visions obscènes et carnavalesques du tableau et observe saint Antoine confronté au désir et aux tentations. Dans ce Moulin des tentations, l’auteur scande comme un refrain le tournoiement des «ailes du péché», le souffle de l’esprit démoniaque qui ébranle Antoine face à une ménagerie de personnages grotesques et fantastiques. Réplique d’un triptyque dont les volets latéraux ont fusionné en un tableau unique, l’oeuvre ainsi revisitée nous renvoie aux démons de la modernité et à l’enfermement des hommes dans des fantasmes artificiels. Le musée municipal d’Hazebrouck, qui occupe l’ancien couvent des Augustins, fut inauguré en 1927 par l’abbé Lemire, figure marquante de la IIIe République et maire d’Hazebrouck de 1914 à 1928. Ses collections retracent l’histoire locale et ses traditions populaires et se distinguent par un remarquable ensemble de peinture des XVIe et XVIIe siècles. Les plus grands noms y sont représentés, autour des ateliers de Van Dyck, de Rubens et de Teniers. La Tentation de saint Antoine, par l’atelier de Jérôme Bosch, appartient à une section dévolue à l’art sacré, qui comprend des sculptures et tableaux religieux des XVIe et XVIIe siècles, ainsi que le trésor de l’église flamande Saint-Éloi.

En lien avec cette publication

Michel Ménaché/ Ménaché (fiche complète)