publications
La nourriture et nous.  : Corps imaginaire et normes sociales
Armand Colin, Collection Societales Avril 2007
ISBN 9782200268817
280 p. ; 24 x 16 cm ;, 35.1 €

Epuisé

Résumé

C’est a une traversee surprenante, celle du corps, de la chair, que nous invite ce livre. Se nourrir releve de l’intime autant que du social et du culturel, et ne saurait se reduire a la seule dimension biologique, ou encore dietetique. A partir de la facon dont les individus vivent et se representent leur corporeite, l’auteure nous entraine dans l’univers du vecu nutritif (ingestion, transformation, dejection) pour degager les enjeux symboliques du choix des aliments, de leur traitement et devenir. Elle montre combien le corps nourri est soumis a differents ordres de pouvoir (dietetico-medical, esthetique, etc.). En particulier, l’attitude anorexique endosse le reve fou de la modernite, en traduit les ideaux, les ruptures, regressions et paradoxes. Sur le mode de l’emprise des organes et du controle de la chair, ces logiques mortiferes aboutissent a une desubstantialisation du corps et a un effacement du sujet intime. Au total, cet ouvrage eclaire d’un nouveau jour le mal-etre et les troubles alimentaires et favorisera notablement le developpement d’une approche psychosociale de l’anorexie, d’une reflexion critique sur les dimensions politiques de la sante publique en matiere d’alimentation.

En lien avec cette publication

Christine Durif-Bruckert (fiche complète)