publications
Je n’irai plus à Cracovie murmurer ton nom
Aléas Avril 2005
ISBN 9782843011153
127 p. ; 21 x 13 cm, 12 €

Disponible

Résumé

Sylviane-Sarah Oling signe ici un troisième roman en deux volets, dans lequel les ruptures stylistiques bien maîtrisées sont au service de la force narrative. L’écriture travaillée est tantôt épurée et descriptive pour dire avec pudeur et justesse les violences subies dans l’enfance et la jeunesse, tantôt lyrique et théâtrale pour raconter une deuxième partie de vie vouée à la remontée vers la lumière, à la réconciliation avec soi-même et à la compréhension du passé. Récit de vie, ou des vies, d’une femme prisonnière d’une tragédie transgénérationnelle, ce roman est avant tout un hymne à la résilience et à la victoire de la force de la destinée. Ce récit poignant, mais pas tragique, est centré sur un personnage attachant, Elise, parfois naïf et léger, qui traverse les épreuves sans jamais se lamenter sur son sort. Un livre fort, sensible, questionnant, qui ne quitte pas le lecteur, même une fois sa lecture achevée, tant il sait résonner en nous. L’auteur, Sylviane-Sarah Oling, a elle-même vécu des années de cendre. L’écriture salvatrice, et la rencontre de maîtres, l’on définitivement ancrée dans la liberté d’être et de parole. Depuis janvier 2004, elle intervient dans des collèges et des lycées, pour transmettre à la jeunesse, les valeurs de tolérance et d’humanité qu’elle a découvert.

En lien avec cette publication

Sylviane-Sarah Oling (fiche complète)