publications
Douze mètres cubes de littérature
Ed. du Rocher Octobre 2003
ISBN 9782268049113
184 p. ; 20 x 13 cm, 17 €

Epuisé

Résumé

Nourries aux fines herbes de la poésie, de l’humour et de l’insolite, les histoires de Roland Fuentès ont une gravité légère et ludique. Celle de Plavnik, qui ouvre le recueil, s’applique à mettre à l’endroit la Tante en Biais dont le corps penche de travers. Dans un autre texte, un ?uf se met à ronronner avant d’aspirer la mémoire de l’univers. Entre l’absurde et le fantastique, les aventures déroutantes se succèdent. Des prairies volent, des paysages fuient, traversant des chassés-croisés où rêve sert de point d’équilibre. Même si des cataclysmes effacent en un instant hommes et maisons et que les mémoires se cognent aux pierres de la vie ou aux vents mauvais de l’Histoire, le monde de Roland Fuentès surprend par sa douce tranquillité. Ce n’est pas celui d’un juge mais d’un homme qui s’interroge en préférant toujours prendre le parti de la cocasserie et de l’étrange.