publications
Douce nuit, minus !
Editions du Rouergue, Collection DoAdo Noir Novembre 2012
ISBN 9782812604416
96 p. ; 21 x 14 cm ;, 9.7 €

Disponible

Résumé

Le soir de Noel, un ado se rend avec sa mere dans l’immense centre commercial de sa ville, en bord de mer. Les Caddies sont pleins, les cartes de credit flambent. Mais on comprend bientot que sa mere a tente de voler une console de jeu pour la lui offrir, car, au chomage, elle n’a pas les moyens de la lui payer. Elle a ete arretee par un vigile tandis que lui, poursuivi par un autre, a pu s’enfuir. Seul le soir de Noel, hante par l’arrestation de sa mere, il se refugie sur la plage et se cache sous un rocher, en surplomb de la mer. Il est surpris dans sa cachette par un type d’une vingtaine d’annees, un gars immense mais aux yeux doux, pas un psychopathe, juste un jeune paume, Nasta, qui vit dehors, depuis que son beau-pere l’a vire. Tout de suite Nasta le surnomme Minus parce qu’en depit de ses quinze ans, il est un petit poids a cote de ce geant au crane rase, en blouson de cuir et rangers. Alors, plutot que de rester seul dans la nuit, sans nouvelles de sa mere, Minus grimpe derriere sa mobylette et va, avec lui, voler des Peres Noel accroches aux facades des maisons et des magasins… Comme un pied de nez aux festivites de Noel… Mais ce qui etait un jeu derape vite : sur leur route ils rencontrent un Pere Noel bien vivant, un vrai clochard celui-la, qui les entraine dans un blockhaus. Alors que Nasta sort un moment dans la nuit, le clochard referme la porte blindee, retenant Minus prisonnier. Le cauchemar de Noel commence : avec une comparse, il decide de demander une rancon pour liberer Minus… a la facon d’un jeu video ou d’un manga, Sylvie Deshors nous entraine dans un roman noir a rebondissements, ou les mechants sont vraiment mechants et les combats sanglants. Un imaginaire dans lequel les ados vont se retrouver, ou l’on joue de la peur et du frisson.

En lien avec cette publication

Sylvie Deshors (fiche complète)