publications
De la Renaissance à la Révolution
Glénat Février 2006
ISBN 9782723452472
46 p. ; 30 x 22 cm, 11.5 €

Manquant

Résumé

Grand centre européen du commerce, de la banque et de l’édition pendant la Renaissance, Lyon est ravagé par le baron des Adrets lors des guerres de religion. Paradoxalement, ce triste épisode le désenclave, le sinistre baron n’hésitant pas à percer des rues pour faciliter le passage de ses troupes stationnées place Belle Cour . Cependant, Lyon reste coincé entre ses collines de Fourvière et de la Croix-Rousse, la Saône et surtout le Rhône pratiquement infranchissable, ce qui freine son développement démographique. Des hommes proposent des solutions à la fin du XVIIIe siècle. Parmi ceux-ci, Perrache tente de relier les terres d’Ainay à l’île Mogniat afin d’accroître la superficie de la presqu’île, et Morand lance un deuxième pont sur le Rhône dans l’espoir de conquérir la rive gauche du fleuve. Le premier échoue, mais le second réussit. Lyon peut envisager son avenir avec optimisme. Jouffroy d’Abbans traverse Lyon en remontant la Saône avec le premier bateau fonctionnant à la vapeur. Les Montgolfier organisent des démonstrations d’ascension en ballon.

En lien avec cette publication

Gilbert Bouchard (fiche complète)