publications
Dans l’entre-temps.  : réflexions sur le fascisme économique
Indigène éd., Collection Ceux qui marchent contre le vent Mars 2009
ISBN 9782911939679
1 vol. (24 p.) ; couv. ill. en coul. ; 21 cm, 3.1 €

Disponible

Résumé

La prison est à présent aussi vaste que la planète. Les zones qui lui sont allouées sont variables. Et peuvent être appelées chantiers, camps de réfugiés, galeries marchandes, périphéries urbaines, ghettos, immeubles de bureaux, bidonvilles, banlieues. Ce qui est essentiel, c’est que ceux qui sont incarcérés dans ces zones sont des camarades prisonniers. John Berger nous propose un point de repère pour penser le monde : A travers la planète, nous vivons dans une prison. Cette démonstration où il démêle avec acuité les flux d’informations dont on nous abreuve, ou plutôt qui nous noient, est bien plus qu’un texte brillant. Elle nous mène à l’essentiel : des pistes de résistance pour recouvrer une liberté que les gouvernements, complices du capitalisme financier, tentent de nous subtiliser dans le dénuement de leur pensée sans horizon.