publications
Cyclades, semences de mer
Voix d'encre Novembre 2002
ISBN 9782910957681
100 p. ; 30 x 21 cm, 33 €

Disponible

Résumé

Pourquoi les Cyclades Exil consenti, ces îles au plus loin de moi m’ont emmené maintes fois, en même temps qu’elles ébauchaient, entre leurs flancs arides et par delà toute construction mentale, un possible chemin vers l’essentiel, vers le plus intime. Théra, Ios, Syros, Andros, Tinos et Délos, l’Apparente… De quel large viennent-elles en vérité, pour m’avoir assailli avec la vélémence du meltem qui les porte Cet archipel nu – collection de galets de marbre pareils à des poings fermés, à des cours au battement millénaire – grésille dans une lumière en liesse, il est un centre de gravité, une semence disposée comme on ne sait quels signes, à l’horizon de l’inconnu… Elle-même hors de tout lien, l’île ne peut que qu’aimanter le voyageur sans bagage qui en chacun de nous veille devant ce que Victor Hugo a appelé cette ouverture de toutes parts qui est la mer .

En lien avec cette publication

Alain Blanc (fiche complète)