publications
Couleurs d’été
Roure, Collection Nouvelles Novembre 2007
ISBN 978-2-906278-70-7
158p. ; 21 x 14 cm, 15EUR

Disponible

Présentation

Des nouvelles de couleurs… Rafales de couleurs flamboyantes à la Renaissance. Quel est le secret des peintres : le rouge si énigmatique, sang de boeuf séché, sang de la mûre sucrée, sang de vin muscat ? Il coloredell’estate. Ces couleurs inventées et si vite perdues ! Mais on n’oublie jamais rien, surtout quand dans la solitude et le froid du grand Nord vous arrivent les couleurs des fraises séchées. La couleur du mensonge pour l’enfant, est-ce la « robe jaune » ? Pourquoi les grands veulent-ils toujours que l’herbe soit verte et le ciel bleu alors qu’il y a la couleur des coeurs ou celles de Van Gogh ? Vincent écrit « C’est une immense étendue de blé sous des ciels troubles. Au milieu de ce blé, j’ai mis le portrait d’une femme en robe rouge… » Les couleurs de l’été sont là, de tous les étés, mais pour Sylvia, cette saison n’existe plus. Lété 1943 et la petite histoire ont eu raison des couleurs et du temps. Le temps et les couleurs qui font pourtant les grands hommes, les Justes.

En lien avec cette publication

Joël Vernet (fiche complète)