publications
Album Cingria : l’incendiaire & l’extincteur
La Baconnière Octobre 2021
ISBN 978-2-88960-057-1
181p. ; 27 x 22 cm, 27,5EUR

Disponible

Présentation

La vie et les activités de Charles-Albert Cingria (1883-1954) ont laissé des traces aussi abondantes que polymorphes. Manuscrits, photographies, oeuvres d’art, papiers officiels, objets personnels, correspondance : autant d’éléments qui, réunis dans cet album, permettent de retracer le rayonnement d’un écrivain atypique dans le paysage culturel de son époque. Tantôt extincteur, tantôt incendiaire, Cingria adopte des positions viscéralement tranchées. Ses portraits par des artistes de renom tels qu’Amedeo Modigliani, Jean Dubuffet, Géa Augsbourg, ou René Auberjonois laissent entrevoir la prestance d’un homme marginal et impulsif. L’aspect et le contenu de ses manuscrits en témoignent : ratures, bavures, rajouts, coulures ; pattes de mouche ou gros caractères ; croquis, schémas, découpes, collages. Emporté par l’élan de la critique ou de l’éloge, Cingria fixe ses idées sur les supports les plus divers, qu’il couvre de son écriture jusque dans les moindres recoins. Cette frénésie scripturaire alimente une oeuvre d’une étonnante richesse, où la variété des modes d’écriture fait écho à la fraîcheur d’une pensée dont l’originalité demeure intacte. Encadré par des textes qui introduisent le lecteur à la biographie et à l’oeuvre de Cingria, L’Extincteur et l’Incendiaire donne à voir un grand nombre de pièces d’archives. Si la plupart d’entre elles sont conservées dans le fonds Charles-Albert Cingria déposé au Centre des littératures en Suisse romande de l’Université de Lausanne, c’est aussi dans de multiples lieux de conservation suisses et européens, de Paris à Istanbul en passant par Cracovie, qu’ont été glanés les documents rassemblés ici, dont la provenance reflète les errances électives d’un auteur vagabond.

En lien avec cette publication

Valère Novarina (fiche complète)