Ressources 

Brigitte Giraud, « Nous serons des héros » (Stock, 2015)

Un roman d’apprentissage entre le Portugal et la France dans les années 70.

Fuyant la dictature de Salazar au début des années 70, Olivio âgé de huit ans et sa mère quittent le Portugal pour la France. Au cours du voyage, celle-ci lui annonce la mort en captivité de son père. Tous deux sont accueillis par un couple d’amis dans la banlieue lyonnaise, lieu d’une immigration multiculturelle en pleine construction où se frottent différentes communautés d’exilés entre nostalgie et racisme ordinaire. Il leur faudra s’adapter à la langue, découvrir l’autre et s’engager dans leur nouvelle vie. Olivio, garçon sensible et singulier, se souvient dans ce récit pudique à la première personne de son adolescence entre un père mort en héros et un quotidien déroutant. II éprouve de la difficulté à se construire et s’interroge sur sa sexualité. Il se lie d’une amitié ambiguë avec Ahmed, fils d’immigré algérien. Sa mère, de son côté, rencontre Max, un rapatrié d’Algérie avec qui elle s’emploie à être heureuse au prix de nombreux renoncements. Les liens sont difficiles à tisser entre Olivio et son beau-père Max, tout comme avec son demi-frère. La révolution des œillets permettra à Olivio de revoir le Portugal le temps des vacances, sans pour autant y trouver sa place. Une seconde chance est-elle vraiment possible ? Comment un garçon peut-il se construire en tant qu’homme, dans l’ombre écrasante d’un père héroïque ?

Consulter la fiche en PDF.

Cette fiche pédagogique est issue du travail d’un groupe de veille littéraire initié par Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture en partenariat avec la DAAC de Lyon. Ce groupe cherche à faire découvrir l’œuvre d’auteurs contemporains de la région. À chaque rentrée littéraire, il sélectionne les romans les plus appropriés pour les jeunes lecteurs : niveaux collège, lycée général et technologique, et/ou voie professionnelle. Il suggère des pistes de travail et permet ainsi de mettre en relation le public scolaire avec des auteurs d’aujourd’hui, que les classes peuvent rencontrer.

En lien avec cette note

Brigitte Giraud Nous serons des héros