Ressources 

Dalie Farah, « Impasse Verlaine » (Éditions Grasset, 2019)

Vendredi ou ma vie sauvage : un récit de filiation et de défiliation.

C’est une lignée de femmes puissantes et dures, façonnées par la violence des hommes et du monde. C’est une mère-grand qui impose à sa fille Vendredi les coups et le lavage du poulailler dans un bled des Aurès en pleine guerre d’Algérie. C’est une Vendredi devenue mère immigrée à 17 ans qui impose à sa fille les coups et le lavage des halls de l’immeuble de l’impasse Verlaine à Clermont-Ferrand. C’est une petite fille narratrice, née en 1973, qui décide, malgré la fatalité, de vivre, d’enchanter le monde par l’humour, la lecture et l’écriture. C’est trouver la joie comme arme salvatrice, pour survivre à la violence familiale et sociale.

Pourquoi lire ce livre ?

  • Parce que c’est drôle, percutant, coloré, épicé.
  • Pour la force que ce texte dégage.
  • Pour la joie et l’énergie, la force de vie qui transparaît au fil des pages.
  • Parce que ce texte raconte une histoire personnelle, très intime, qui ouvre une fenêtre sur l’histoire coloniale de la France et l’histoire de l’immigration.
  • Pour le pied de nez à la fatalité.
  • Pour les fins de chapitres, dont certaines contrebalancent avec une belle énergie la noirceur et la violence de ce qui est raconté.

Consulter la fiche en PDF.

Cette fiche pédagogique est issue du travail d’un groupe de veille littéraire initié par Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture en partenariat avec la DAAC de Lyon. Ce groupe cherche à faire découvrir l’œuvre d’auteurs contemporains de la région. À chaque rentrée littéraire, il sélectionne les romans les plus appropriés pour les jeunes lecteurs : niveaux collège, lycée général et technologique, et/ou voie professionnelle. Il suggère des pistes de travail et permet ainsi de mettre en relation le public scolaire avec des auteurs d’aujourd’hui, que les classes peuvent rencontrer.

En lien avec cette note

Dalie Farah