Actualités

Fêtes himalayennes, les derniers Kalash

Publié le

Une exposition, un livre, une bande dessinée

1978. Les Kalash de l’Himalaya restent un peuple mystérieux et mal connu. Ils habiteraient trois étroites vallées du nord Pakistan près de la frontière afghane, croiraient en de multiples dieux, boiraient du vin, célèbreraient la nature à chaque changement de saison selon les rites dictés par leurs chamanes.
Deux ethnologues, Viviane Lièvre et Jean-Yves Loude et un photographe, Hervé Nègre, partent à leur rencontre. Ils rêvent de vivre avec eux, d’apprendre leur langue, de partager leurs fêtes pour essayer de comprendre comment leurs traditions polythéistes ont ainsi pu perdurer.

L’exposition présente le peuple Kalash, une communauté vivant dans un rapport sacré à la nature au cœur de trois étroites vallées de l’Himalaya, au nord-ouest du Pakistan. Au nombre de trois mille, ces éleveurs de chèvres et cultivateurs de céréales partagent leur territoire avec des esprits invisibles, des « fées ». Ils demeurent l’ultime société polythéiste de l’arc himalayen. D’un solstice à l’autre, les saisons se succèdent au fil du parcours, fidèle à la conception cyclique du temps des Kalash.

Exposition du 23 octobre 2018 au 1er décembre 2019 au Musée des Confluences, Lyon

En parallèle, le Musée des Confluences et La Boîte à bulles proposent un bande dessinée mélangeant illustrations et photographies, Fêtes himalayennes, les derniers Kalash

Et les Presses Universitaires de Lyon rééditent Le Chamanisme des Kalash du Pakistan, Des montagnards polythéistes face à l’islam, augmenté d’une riche iconographie.

 

En lien avec cette actualité

Jean-Yves Loude (fiche complète)